Programme

Organisation générale

Volume horaire du programme sur l’année universitaire : 260 heures d’enseignements.
Nombre de places : un effectif qui se situe entre 60 et 70 personnes (20 étudiants civils et 50 officiers-élèves pour la promotion 2017-2018).

 

Programme

Semestre 1 – Cours magistraux (du 1er septembre à fin décembre)

Module 1 : la dimension institutionnelle de la sécurité intérieure (50 h)
• Histoire des institutions policières (10h) : Monsieur Luc
• Les acteurs de la sécurité intérieure (20h) : Messieurs Dufournaud, Dupic, Astruc, Vuillerme
• Enjeux, problématiques et environnement interministériel de la sécurité intérieure (20h) : Monsieur Chouvel et Madame Dupuis-Danon

Module 2 : la dimension juridique de la sécurité intérieure (60 h)
• La déontologie de la sécurité (20h) : Monsieur Debove, Capitaine Bonte, Commandant Muzzolini
• Libertés publiques et droits fondamentaux (20h) : Madame Martin-Bidou, Messieurs Soullez et Besson
• L’entraide répressive internationale (20h) : Messieurs Falleti, Inchauspé, Vuelta-Simon

Module 3 : les défis criminologiques et technologiques de la sécurité intérieure (60h)
• Criminalité organisée, délinquance économique et financière, intelligence économique (20h) : Messieurs Juillet, Bauer, Dalles
• Terrorisme (10h) : Monsieur Soullez
• Cybercriminalité (10h) : Général Watin-Augouard
• Délinquance juvénile (10h) : Madame Eveillard et Monsieur Astruc
• Nouvelles technologies et sécurité intérieure (10h) : Monsieur Naccache

Module 4 : éléments de culture managériale appliqués à la de la sécurité intérieure (60h)
• Management des systèmes de sécurité de l’information (12h) : Lieutenant-colonel Février
• Outils de pilotage et de mesure de la performance (10h) : Mesdames Chanut et De Fabrègues
• Management et pilotage de projet (8h) : Messieurs Lefebvre et Maclouf
• Management et animation des équipes (10h) : Madame Voynnet-Fourboul
• Management public (10h) : Madame Chanut et Monsieur Maclouf
• Communication en situation de changement (10h) : Monsieur Welte

Module 5 : langue (anglais uniquement) appliquée aux questions de la sécurité (30h dispensées sous forme de TD).

Examens : les examens du 1er semestre ont lieu courant janvier. Tous les modules du programme font l’objet d’examens écrits, à l’exception de l’anglais qui est un examen oral.

Semestre 2 – Stage et mémoire (du 1er février à fin juin)

Stage : durée de 6 semaines minimum (il ne fait pas l’objet d’une notation)
• Les étudiants en formation continue effectuent les stages dans le cadre de leur activité professionnelle
• Les réservistes peuvent être dispensés de stage
• Les étudiants en formation initiale accomplissent les stages dans divers services (gendarmerie, justice, police, ONDRP, Défenseur des droits, SUGE, etc.) ayant en charge la sécurité publique ou privée

Module 6 : rédaction et soutenance d’un mémoire (70 pages environ), étapes :
• Il vous faut choisir un thème de mémoire qui n’a pas déjà été traité
• Vous devez proposer votre sujet de mémoire à Madame Pascale Martin-Bidou et Monsieur Frédéric Debove  qui vous attribueront un directeur de mémoire en fonction de la thématique
• Il est préférable de bien communiquer avec son directeur afin qu’il vous donne les pistes attendues pour la soutenance
• La soutenance se déroule devant votre directeur de mémoire et un assesseur

Examen : soutenance du mémoire en juin.

 

Contrôle des connaissances

Les 4 premiers modules comportent un nombre précis d’enseignements. À l’intérieur, plusieurs professeurs peuvent soutenir des séminaires. Chaque professeur donne un sujet aux deux co-directeurs du Master qui choisissent en principe un seul sujet par enseignement. Par exemple, dans le module 1, l’enseignement « les acteurs de la sécurité intérieure » est géré par 4 professeurs qui proposent chacun un sujet. Sur ces 4 sujets, un seul tombe au partiel pour représenter l’enseignement. Attention : parfois plusieurs professeurs peuvent travailler ensemble pour proposer un sujet commun.
Module 1 : épreuve écrite d’une durée de 4 heures, notée sur 40 points. Les 3 enseignements sont proposés, il faut en choisir 2. Chacun a une durée respective de 2 heures, cependant vous pourrez gérer votre temps de travail comme bon vous semble.
Module 2 : épreuve écrite d’une durée de 4 heures, notée sur 40 points. Ce module est particulier car il est divisé en 2 partiels distincts. Le premier partiel porte sur les 2 premiers enseignements. Sur les 2 sujets, il ne faut en traiter qu’un seul, en 2 heures. Le second partiel porte uniquement sur l’enseignement « l’entraide répressive internationale ». Le sujet choisi est unique et doit être traité en 2 heures également.
Module 3 : épreuve écrite d’une durée de 4 heures, notée sur 40 points. Sur les 5 enseignements, 3 sujets seront proposés. Vous devez en choisir 2.
Module 4 : épreuve écrite d’une durée de 4 heures, notée sur 40 points. Parmi les 6 enseignements, 4 sujets sont proposés par le responsable du module 4. Il faut en choisir 2.

Module 5 : l’anglais est une épreuve orale notée sur 20 points, sous la forme d’une interrogation orale devant un jury composé d’un professeur d’anglais et d’un assesseur.

Module 6 : soutenance orale notée sur 80 points. Une note inférieure à la moyenne entraîne l’ajournement, sauf décision individuelle du jury.

 

Le diplôme est attribué à tout candidat qui a obtenu sur l’ensemble des épreuves du programme, un total de 130 points sur 260.
Mentions : Passable (10/20), Assez bien (13/20), Bien (15/20), Très bien (17/20).
Attention : une seule session d’examens est organisée, aucune session de rattrapage n’est possible.